Belgique : l’agence d’UPS à Fleurus s’équipe de deux convoyeurs télescopiques UVOTec

Pour améliorer le temps de déchargement des containers et les conditions de travail de ses opérateurs, l’agence UPS ECO DTLO basée à Fleurus en Wallonie a installé deux convoyeurs télescopiques BestReach du fabricant FMH Conveyors, distribués en Europe Centrale par UVOTec. Résultat : celle-ci met presque deux fois moins de temps pour décharger les 10.000 colis qui transitent chaque jour dans son entrepôt.

Avec le développement du e-commerce, l’activité d’UPS à Fleurus a doublé en moins de trois ans. L’agence, qui a été rachetée par la société de transport ECO DTLO en 2016 et qui assure la distribution exclusive pour UPS sur la province du Hainaut et Namur, traite quotidiennement 10.000 colis qui sont déchargés dans son entrepôt. Les jours de pic d’activité, cette plateforme de cross-docking traitent même jusqu’à 12.000 colis. 

Pour faire face à la croissance de son activité, le prestataire logistique a cherché une solution lui permettant d’automatiser le déchargement des poids lourds sur les deux quais de réception de son site de 5.000 m2. L’objectif était double : d’une part améliorer son efficacité opérationnelle, et d’autre part trouver une solution qui lui permette d’offrir un plus grand confort de travail à ses opérateurs. « Après avoir réalisé une étude du marché, nous avons choisi de nous équiper de deux convoyeurs télescopiques BestReach d’UVOTec. Le rapport qualité-prix est le meilleur pour nous, bien qu’il existe des solutions moins chères sur le marché. Elles sont néanmoins beaucoup moins robustes » témoigne Philippe Damman, dirigeant d’ECO DTLO. Autre argument qui a joué en la faveur d’UVOTec : le vérin hydraulique et la nacelle du convoyeur qui permettent à son utilisateur de prendre les colis à hauteur à mesure que la pile diminue. Un équipement qui répondait à l’objectif initialement fixé de sécuriser le travail des opérateurs.

Opérationnels depuis mai, les deux convoyeurs absorbent la charge quotidienne de colis à traiter en presque deux fois moins de temps. « Tous les colis sont déchargés en deux heures. Auparavant, il fallait 1 heure et demi de plus » déclare Philippe Damman. Une efficacité opérationnelle qui s’en ressent sur le comportement des opérateurs, qui sont moins stressés, et qui permet également au site de Fleurus de fermer ses portes le vendredi soir lorsque les autres entrepôts d’UPS en Europe travaillent le samedi. « Nous disposons désormais d'une solution robuste qui nous permet de travailler plus rapidement, plus efficacement et de manière plus ergonomique » se réjouit le dirigeant. Le bâtiment devenant trop petit, ce dernier envisage de déménager son activité sur deux autres sites d’ici 2022. Ils seront tous les deux équipés de convoyeurs d’UVOTec.