Les savoir-faire de SAPL et RIOU Glass plébiscités par les gouvernements étrangers

Pour répondre aux sollicitations de ministères étrangers, les entreprises normandes SAPL et RIOU Glass accentuent leur partenariat portant sur la confection de boucliers de maintien de l’ordre. L’objectif : proposer des solutions adaptées aux spécificités culturelles de chaque pays.

Si les manifestations des gilets jaunes ont eu un fort écho médiatique à travers le monde, elles ont également mis en lumière la collaboration entre les entreprises SAPL et RIOU Glass. SAPL confectionne du matériel de maintien de l’ordre qu’elle fournit à des dizaines de ministères à travers le monde (intérieur, défense, justice…). Un engouement qui s’est porté plus particulièrement ces derniers mois sur l’un de ses produits phares : le bouclier de maintien de l’ordre et de protection individuelle.

Pour fabriquer celui-ci, SAPL s’appuie depuis de nombreuses années sur son partenaire historique l’ETI RIOU Glass : l’un des plus importants fabricants et transformateurs de verre plat en France, leader des vitrages feuilletés de haute sécurité (verres anti-vandalisme, retardateurs d’effraction, pare-balles et anti-explosion) à destination des administrations et des bâtiments tertiaires et résidentiels. Et pour cause, les deux industriels disposent de nombreux points communs : ce sont des entreprises normandes, familiales, elles proposent des produits dont la fabrication est exclusivement réalisée en France, et ont toutes les deux à leur tête une femme dans des univers majoritairement masculins : Emilie Lefebvre, Directrice Générale de SAPL, et Christine Riou Feron, Présidente du Directoire de RIOU Glass. Depuis le milieu des années 90, SAPL collabore avec RIOU Glass pour la confection des coques du bouclier conçus en polycarbonate. Des produits cousus main extrêmement résistants et protecteurs ayant une durée de vie supérieure à 15 ans. « Derrière l’uniforme, il y a des femmes et des hommes. Nos boucliers les protègent des affrontements physiques lors des missions de maintien de l’ordre. C’est parce qu’ils sauvent des vies que nous devons maintenir nos boucliers à la pointe de la technologie, c’est un principe qui nous tient très à cœur » témoigne Emilie Lefebvre.

Des boucliers conçus et confectionnés sur-mesure

« Suite aux derniers mouvements de contestation en France, de nouveaux Etats ont pris contact avec nous pour s’équiper de nos boucliers,explique Emilie Lefebvre. Mais, chaque culture requiert des adaptations spécifiques des coques. » Pour satisfaire la demande, SAPL et RIOU Glass ont décidé d’accentuer leur collaboration afin de proposer des solutions sur-mesure. Pour le Japon, les deux partenaires ont par exemple développé des boucliers avec effet miroir. « Dans la culture japonaise, l’affrontement est un sujet tabou. La matière réfléchissante déposée sur la coque permet de ne pas voir le visage du policier » précise Emilie Lefebvre. Pour les forces de l’ordre d’un autre pays asiatique, ils ont mis au point des boucliers résistants aux attaques de flèches de samouraïs ! Dernièrement, le modèle français a été adapté au marché anglais. Le bouclier est équipé d’un kit mobile intégrant de puissantes LEDs permettant d’éblouir les assaillants. « Le savoir-faire français inspire de nombreux pays. Chaque demande implique néanmoins de nous adapter. C’est un bel exemple de la capacité de nos entreprises à se réinventer » souligne Christine Riou Feron.

En 2020, SAPL a réalisé 2,7 millions d’euros de chiffre d’affaires et a recruté 6 collaborateurs. L’entreprise prévoit de réaliser un chiffre d’affaires d’environ 5 millions en 2021. Un investissement de plus de 300.000 euros est également à l’ordre du jour afin de robotiser son outil de production et acquérir le statut d’Atelier du Futur. Parmi les autres projets de l’entreprise, SAPL a été retenu pour équiper le Qatar de boucliers de maintien de l’ordre pour la sécurité de la Coupe du Monde de football 2022. Enfin, SAPL fait partie du dispositif Team France Export, dont la vocation est d’aider les entreprises françaises à se développer à l’international, et a été sélectionné pour intégrer le Booster Afrique, un programme de soutien pour se développer en Afrique. Un partenariat gagnant-gagnant qui laisse présager encore de belles perspectives de développement à l’international pour les deux entreprises normandes.