SGT et IPP fêtent leurs 20 ans de collaboration

Depuis 2011, le spécialiste des préformes SGT utilise les palettes locatives brun-brique d’IPP pour approvisionner ses clients embouteilleurs dans toute la France. Les deux entreprises soufflent cette année leurs 20 ans de collaboration.

50.000, c’est en moyenne le nombre de mouvements de palettes que réalise chaque année l’expert de la location IPP pour la Société Générale des Techniques (SGT). Basé sur la commune de Rezé (Loire-Atlantique), l’entreprise familiale est depuis 1981 spécialisée dans la fabrication de préformes en PET et RPET pour les marchés de l’alimentaire (eaux, jus, produits laitiers…) et du non-alimentaire (produits ménagers, d’hygiène, cosmétiques...). Fort d’une capacité de production de plus de 5,3 milliards de préformes par an, le groupe nantais expédie depuis ces deux usines françaises situées à Rezé et à Chalon-Sur-Saône (71) sa production dans tout l’hexagone vers de grands acteurs de l’embouteillage.

Le locatif : un modèle vertueux qui séduit

Pour les approvisionner, la SGT a fait le choix du modèle locatif de la palette bois et plus particulièrement celui d’IPP, filiale de Faber Group, comme l’explique Florian Nicoleau, responsable achats : « depuis toujours, nous avons opté pour le modèle locatif des palettes bois d’IPP, explique-t-il. D’abord parce que c’est une demande des embouteilleurs, marché sur lequel le loueur est présent depuis de nombreuses années. Ensuite, pour la qualité des palettes d’IPP. Enfin, parce que son modèle s’inscrit dans le cercle vertueux de l’économie circulaire au même titre que le recyclage de bouteilles en PET que nous réalisons depuis 2019 via notre entité SGR. » 

Depuis ces deux usines, le groupe SGT achemine ainsi ses préformes sur des palettes de couleur brun-brique de format 100x120 jusqu’aux centres d’embouteillage de ses clients. De là, les palettes sont collectées par les équipes d’IPP afin d’être contrôlées, remises en conformité le cas échéant, puis réintroduites dans les circuits de distribution selon les normes de qualité strictes du secteur de l’agroalimentaire. « La pénurie des matières premières due à la Covid-19 et, depuis plusieurs semaines, la guerre en Ukraine ont encore accentué les problématiques de disponibilité des palettes bois en Europe. En ayant fait le choix du locatif, la SGT sécurise ses approvisionnements dans ce contexte économique sous haute tension » conclut Michael Karadjinov, directeur commercial d’IPP France.